Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Montpellier prépare une candidature aux Jeux Olympiques de 2024

30 Mars 2009 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité


Marc Dufour, l'adjoint au tourisme de la Ville, va lancer l'association "Montpellier 2024 Sud de France" avec la bénédiction du président de l'Agglo, Georges Frêche.

"Notre projet est fédérateur, ce sera un formidable accélérateur d'initiatives et d'idées". Le projet de Marc Dufour, adjoint (Modem) au maire ? Organiser les Jeux Olympiques de 2024 à Montpellier, rien que ça. Et dans un premier temps, porter la ville à la candidature à travers l'association "Montpellier 2024 Sud de France".
Le pari semble fou, mais l'ancien patron d'Air littoral a quelques arguments : selon le "turnover" en pratique, ce sera à une ville européenne d'accueillir les Jeux Olympiques. Ce ne pourra pas être une ville française si Annecy est retenue pour organiser les Jeux Olympiques d'hiver de 2018. Mais les Savoyards doivent affronter deux candidates très sérieuses : Munich et Pyongyang (Corée du Nord). Donc, en cas d'échec pour Annecy, une ville française pourrait avoir ses chances pour les Jeux d'été en 2024.




Des paquebots pour accueillir les visiteurs :

Marc Dufour a déjà quelques idées en tête sur la manière dont s'organiseraient les épreuves. "Elles pourraient être réparties sur la région, par exemple le tennis dans les arènes de Nîmes, les sports nautiques à Sète...


Le village Olympique serait situé à Montpellier et réutilisé après les Jeux comme chambres universitaires. Pour accueillir les visiteurs, pas la peine de construire trop d'hôtels : de gros paquebots de croisière à quai à Sète feraient l'affaire.
" Et il enfonce le clou sur une candidature régionale plus que locale : "En 2024 avec le TGV, on mettra 45 minutes pour aller de Montpellier à Perpignan, c'est-à-dire moins de temps que ce que mettaient cet été les champions pour traverser Pékin".




Georges Frêche est d'accord :

Pour lui, les Jeux en valent d'autant plus la chandelle que la seule candidature de Montpellier permettrait d'unifier une région autour d'un projet fédérateur à l'image de ce qui s'est passé lorsque Lille a été candidate à la fin des années 90 pour les Jeux de 2004 : "C'est à partir de cette candidature que Lille a forgé son projet de capitale européenne de la culture, d'où est né son développement actuel." Se basant sur les chiffres qu'annonçaient Lille à l'époque, l'équivalent de 9M€ sur sept ans, il estime que Montpellier peut se payer une candidature : "Un tiers de cette somme est pris en charge par les collectivités, un tiers par l'Etat et un tiers par le privé. Et je vous rappelle que des grandes entreprises nationales avaient alors financé cette candidature."


Optimiste et enthousiaste, il a déjà obtenu l'accord de principe du président de l'Agglo et de la Région, Georges Frêche, et de la maire de Montpellier, Hélène Mandroux. Francis Sénégas, président du Comité régional olympique et sportif du Languedoc-Roussillon, soutient également l'initiative. Marc Dufour sait qu'il n'y a pas de temps à perdre : la même idée est en train de germer du côté de Marseille et de Nice. Sur le réseau social Facebook, on trouve déjà des groupes de soutien à ces deux initiatives. Un groupe de soutien Montpellier 2024 a été créé sur Facebook par Frédéric Tsitsonis, adjoint au maire (Modem), ce vendredi 20 mars.

Henri-Marc Rossignol

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sophie 01/04/2009 20:30

J'ai bien lu, Corée du Nord pour Candidat !!! J'ignorai qu'un TGV allait relier Montpellier à Perpignan...

crew 31/03/2009 07:34

tres bon post !