Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Le site de Reporters sans frontières de nouveau accessible en Chine pour la première fois depuis 2003

3 Août 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité


Reporters sans frontières a appris, le 1er août 2008, que son site Internet www.rsf.org, bloqué depuis 2003, était de nouveau accessible dans le centre de presse olympique pour les journalistes accrédités à Pékin ainsi que dans d’autres lieux dans la capitale et à Shanghaï. Selon des tests effectués par l’organisation le 1er août dans la matinée, les sites d’autres organisations internationales de défense des droits de l’homme et de médias étrangers ont également été débloqués suite aux protestations des journalistes accrédités et sont accessibles en dehors du centre de presse.

"C’est bien sûr une bonne nouvelle, mais il reste inacceptable que le gouvernement chinois décide comme ça, selon son humeur, quel site est censuré et quel autre est accessible. Combien de temps cette mesure profitera-t-elle aux 253 millions d’internautes chinois qui continuent de surfer sur un Web très largement censuré ? ", a déclaré Reporters sans frontières. "Cette levée partielle de la censure montre que le gouvernement chinois n’est pas complètement insensible aux pressions. Si le monde entier s’était mobilisé dès 2001, avant même l’attribution des Jeux à Pékin, peut-être que la situation serait différente aujourd’hui. Peut-être que des journalistes auraient été libérés avant la cérémonie d’ouverture", a ajouté l’organisation de défense de la liberté de la presse.

Le 1er août, une conférence de presse en ligne, adressée aux journalistes étrangers et organisée par un collectif d’étudiants pour le Tibet libre, n’a pas été accessible depuis Pékin. Les sites d’informations indépendantes The Tibet Post international et Boxun sont également inaccessibles depuis la Chine. Le mot-clé “Boxun“ est même “introuvable“ sur le moteur de recherches google.cn et google.com. La version chinoise de Reporters sans frontières - rsf-Chinese.org - , est toujours bloquée, tout comme le site Internet de l’organisation Chinese Human right defenders (www.crd-net.org).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article