Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

La vérité sur l’impact environnemental des emballages

29 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Nature Wildlife



Une étude comparative pour les emballages

 

Tetra Pak a fait réaliser par Bio Intelligence Service, début 2008, sur le marché français, une Analyse de Cycle de Vie (ACV) comparant brique carton de Tetra Pak, bouteille plastique et bouteille en verre, afin de connaître leur véritable impact environnemental.

 

  • C’est quoi une ACV ?

 

Une Analyse de Cycle de Vie est une méthode normalisée (au niveau international) évaluant les impacts environnementaux d’un produit ou service à chaque étape de son cycle de vie : de l’extraction des matières premières à sa fin de vie (mise en décharge, incinération, recyclage …)

Des résultats sans appel

La brique alimentaire de Tetra Pak obtient les meilleurs résultats :moins d’émissions de gaz à effet de serre, moins de ressources naturelles et d’énergies non renouvelables consommées.

  • Pour les jus de fruits, bouteille de verre ou brique alimentaire ?

Bien que bien trié par les Français et recyclable presque à l’infini, le verre n’est pas le meilleur emballage pour la planète. Son ACV montre que tout au long de son cycle de vie, cet emballage génère une quantité de Co2 quatre fois supérieure à celle de la brique alimentaire. Cet écart s’explique notamment par la fabrication du verre extrêmement énergivore et par son transport. Pour un million d’emballages vides, le transport du verre nécessite 25 fois plus de camions que pour les briques alimentaires de Tetra Pak.

  • Pour le lait, bouteille plastique ou brique alimentaire ?

Les émissions de CO2 d’un emballage Tetra Brik 1 litre sont 42 % moins importantes que celles d’une bouteille plastique. La bouteille plastique nécessite presque deux fois plus d’énergie et de ressources non renouvelables par rapport à un emballage carton de Tetra Pak.

Le choix du carton (75% d’un emballage Tetra Brik), issu du bois, une ressource renouvelable et renouvelée car elle provient de forêts bien gérées (labellisées entre autres FSC*), et la conception même des emballages de Tetra Pak octroient à la brique un profil environnemental nettement meilleur que celui de la bouteille plastique. Rappelons que les bouteilles plastiques sont issues du pétrole, une ressource non renouvelable et dont l’extraction est très polluante.

Quel emballage choisir ?

Il faut prendre en compte l’impact sur l’environnement de l’emballage à chaque étape de son cycle de vie. La plupart des emballages peuvent être recyclés et doivent être bien triés (selon les consignes de tri de votre commune). Mais l’emballage le plus recyclé n’est pas forcément l’emballage le moins polluant pour la planète. L’étape « Fabrication des matériaux de l’emballage » (comprenant l’extraction, la production et le transport des matières premières constitutives de l’emballage) est l’étape du cycle de vie ayant le plus d’impact sur la planète. Les résultats de cette ACV comparative démontrent bien que la brique est aujourd’hui, le meilleur emballage pour la planète.

Si les consommateurs français faisaient systématiquement le choix de la brique carton pour le lait et le jus de fruit, l’économie annuelle en Co2 serait de 194 600 tonnes, soit l’équivalent en émissions de gaz à effet de serre de 30 000 fois le tour de la Terre en voiture.

Aujourd’hui, moins d’1 brique sur 3 est recyclée. Pour améliorer « l’eco-bilan » des briques alimentaires, chacun d’entre nous doit bien les trier pour qu’elles soient recyclées.

De façon plus générale, tâchons de réduire nos déchets à la source. Choisissons des produits sans emballage ou dont l’impact environnemental est moindre, des emballages que l’on peut réutiliser tel quel, ou pour un autre usage ; ou des emballages que l’on peut recycler ou constitués de matériaux recyclés.

(source)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article