Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Les Fourmis - Bernard WEBER

22 Février 2009 , Rédigé par Istvan Publié dans #Livres


Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle enthomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspens et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !

Edmond wells est un éminent biologiste qui a principalement étudié le mode de vie des fourmis. Grâce à de longues recherches et un long séjour en Afrique, il a pu rédiger L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu. Cet ouvrage regroupe des données précisant par exemple la manière de communiquer des fourmis, l'organisation d'une fourmilière, mais aussi des réflexions sur la place de la fourmis sur Terre, tout en exprimant cela d'une manière personnelle et de son point de vue.

Le roman est ponctué régulièrement d'articles issus de cet Encyclopédie.

Edmond Wells va laisser des documents et des instruments précieux sur la recherche qu'il a pu mener toute sa vie à son neveu Jonathan.
 

Jonathan Wells, neveu d'Edmond Wells, le biologiste a une femme un garçon et vient d'acquérir la maison de son oncle décédé. Jonathan est au chômage, reste chez lui toute la journée et reste passif jusqu'à ce qu'il fasse une découverte dans sa cave, qui le rendra nerveux, affairé, et qui lui prendra tout son temps.

Les fourmis
: on ne peut pas parler d'une ou plusieurs fourmis en particulier car ces individus n'ont aucune histoire propre et ne sont pas des fourmis à part entière qui vivent leur vie, mais vivent pour la colonie, se fondent dans la colonie. Elles n'ont pas de nom mais sont désignées par leur ordre de ponte ( par exemple327e). Il existe dans une cité deux grands types de fourmis : les sexuées qui sont les mâles et les femelles, et les asexuées qui comprennent aussi bien les guerrières que les nourrices ou les ouvrières. Chaque fourmi a une tâche spécifique à accomplir pour sa cité.
.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sophie 23/02/2009 20:00

Quelle inculte je suis... je n'ai jamais lu aucun livre de Werber... pourtant il paraît que c'est captivant...

Istvan 23/02/2009 23:21


Commence par celui là !!! et puis tu verras tu viendras fan !!!