Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Please ...don't forget them !

21 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité

Les 26 otages "échangeables" de Colombie....

 

AGISSONS POUR CEUX QUI RESTENT :
LEUR LIBERTE, C’EST NOTRE COMBAT !

Lire la suite

Plant Your Kiss

21 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Blog actualité


It's that time again folks. So wet your lips and pucker up! Which one of these handsome devils would you like to plant your kiss on? Remember only choose 1.


Lire la suite

ABBA

21 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique


ABBA
est une formation musicale suédoise fondée à Stockholm en novembre 1970 par Agnetha Fältskog, Benny Andersson, Björn Ulvaeus et Anni-Frid Lyngstad (dite Frida), qui a vendu à ce jour plus de 370 millions de disques (2007) . Les initiales des 4 prénoms formant l'acronyme et palindrome ABBA, ce n'est qu'en 1976 que le désormais célèbre logo (avec un B inversé) sera utilisé (ce logo est un ambigramme).

Historique

Grand vainqueur du Concours Eurovision de la chanson 1974 avec Waterloo, n° 1 à l'échelle internationale, ABBA débute sa carrière modestement avec les titres People Need Love et Ring Ring en 1972 et Hasta Mañana (dans certains pays) en 1974, I Do, I Do, I Do, I Do, I Do et SOS en 1975. Par ailleurs, le groupe est l'un des pionniers en matière de vidéo-clips et son image aux costumes excentriques est rapidement associée au kitsch.


Ses membres ayant déjà connu la gloire de façon individuelle dans les années 1960, ABBA connaît la musique et ne néglige rien dans tous les aspects de la production. Tout est effectué par le groupe, de l'écriture des textes par Björn à la composition musicale par Benny en passant par les techniques vocales de Anni-Frid et Agnetha. Les arrangements, le mixage, le marketing et toutes décisions importantes passent entre les mains des quatre membres du groupe, qu'elles soient d'ordre musical, artistique ou d'affaires. À noter l'importance du manager Stig Anderson, souvent appelé cinquième membre du groupe, et qui coécrit les textes sur les premiers albums.

En 1976, cette image et le son ABBA sont dorénavant reconnaissables. Les mélodies sont accrocheuses et les arrangements plus que parfaits ; c'est ainsi que Mamma Mia et Fernando (malgré quelques erreurs de grammaire anglaise !) occupèrent la première place des palmarès mondiaux dans le premier semestre de cette même année. En juin, ABBA est invité à se produire au Palais Royal de Suède lors des célébrations du mariage du roi Charles XVI Gustave de Suède et de Silvia Sommerlath. Pour l'occasion, ABBA interprète une toute nouvelle chanson dont le titre fera histoire, Dancing Queen. Ce tube appartient à l'album Arrival, qui se vendra à plus de 10 millions d'exemplaires dans le monde.

Lors de sa sortie en palmarès à l'automne de la même année, instantanément, Dancing Queen connaît un succès mondial foudroyant et est rapidement associée, à tort, à la vague disco de l'époque. La chanson détient la première position du palmarès de certains pays durant plusieurs mois et l'ABBAmania fait dorénavant fureur partout dans le monde, jusqu'en Australie, pays où le groupe devait d'ailleurs rencontrer le plus franc succès. Seule, l'Amérique du Nord est réticente au phénomène ABBA. Le groupe multiplie les apparitions télé, jeunes et moins jeunes s'affichent avec des vêtements à l'effigie ABBA, les ventes d'albums ne cessent d'augmenter et les stations de radio ne dérougissent pas des succès du groupe.


D'autres succès suivirent : Money Money Money, Knowing Me, Knowing You (titre sublimé par John Lennon), The Name of The Game, Take A Chance On Me, Eagle (dans certains pays) et Summer Night City.


Le sacre définitif arrive en 1978 lors de la sortie du film documentaire ABBA-The Movie (connu en France sous le titre Vive Abba ) tourné en Australie durant la tournée White & Gold Tour en 1977 . Ce film creva les écrans aux États-Unis et le mois de mai 1978 y fut déclaré « mois ABBA ». En fin d'année, le film se classera en 5 eme position avec plus de 20 millions d'entrées ! Toutefois, une ombre au tableau se dessine partiellement, alors que Agnetha souffre de cette popularité.Également, l'éloignement de ses enfants lui pèse énormément. Agnetha et Björn divorcent en décembre 1978.

Malgré ces épreuves, ABBA réfute les rumeurs de séparation et poursuit sur sa lancée. En janvier 1979, le groupe participe au gala télévisé A Gift Of Song organisé par l'UNICEF à l'occasion de l'Année internationale de l'enfance retransmis en direct de l'édifice des Nations unies de New York. En guise de contribution, ABBA interprète la toute nouvelle chanson Chiquitita, puis lègue à l'UNICEF tous les droits qu'elle engendre par ses ventes et ce, jusqu'à la fin des temps.


Dans la même année, pas moins de cinq chansons à succès déferlent sur les palmarès à travers le monde. Outre Chiquitita, Does Your Mother Know, Voulez-Vous, Angeleyes (dans certains pays) et Gimme Gimme Gimme viennent alimenter la gloire que connaît ABBA. C'est aussi cette année que ABBA effectue une tournée mondiale en Europe et en Amérique du Nord. Le succès du groupe atteint son paroxysme...

En 1980, le quatuor qui connaît beaucoup de succès avec I Have A Dream, Super Trooper et The Winner Takes It All . Tout au long de sa carrière, ABBA aura utilisé le suédois, l'anglais, l'espagnol, le français et l'allemand pour les besoins d'un puissant marketing international. Anni-Frid, Benny et Bjorn participent dans les chœurs à l'adaptation en français par Mireille Mathieu de The Winner Takes It All sous le titre Bravo, tu as gagné (texte français de Charles Level) qui sortira début 1981.


En février 1981, Anni-Frid et Benny se séparent à leur tour et le plaisir de créer et de chanter s'effrite de plus en plus au sein du groupe. Bien que qualifié de chef-d'œuvre, son dernier album, The Visitors n'en demeure pas moins le drapeau de fin de course. Toute chanson y est interprétée en solo et la chimie des voix n'y est présente que par les harmonies, aspect pour lequel ABBA est passé maître. Seule One Of Us réussit à bien se démarquer sur les palmarès à la différence de When All Is Said And Done et Head Over Heels qui ne connurent qu'un bref passage sur les ondes radio.


Au printemps de 1982, sans en avoir pris la décision, ABBA effectue sa dernière session d'enregistrement. L'arrivée du son électronique faisant son apparition et les malaises interpersonnels étant de la partie, la fête n'y est plus et tout semble confus. Seulement 6 chansons seront enregistrées : Just Like That, Cassandra, You Owe Me One, I Am The City et les deux simples The Day Before You Came et Under Attack qui ne connurent pas le succès escompté et qui parurent à la fin de l'année sur l'album compilation double The Singles - The First Ten Years.

Le groupe voit sa popularité en déclin et, sans toutefois annoncer officiellement sa dissolution, ABBA effectue sa dernière apparition publique à la télévision le 11 décembre 1982. Cependant, lors d'une entrevue accordée à un magazine suédois paru le 23 janvier 1983, Agnetha confia que chacun des membres désirait faire évoluer sa carrière solo et qu'il était peu probable que les membres de ABBA reprennent là où ils nous avaient laissés.


Après ABBA

En février 1999, un consortium d'affaires offrit à ABBA la somme d'un milliard de dollars pour la reformation du groupe, la création d'un nouvel album original et une tournée de spectacles d'adieu à travers le monde, ce que les membres du groupe refusèrent. Il faudra attendre février 2005 pour retrouver trois des quatre membres du groupe (Agnetha n'a pas pu ou n'a pas souhaité se déplacer) dans un seul et même endroit, lors de la première de la comédie musicale Mamma Mia! à Stockholm.

Néanmoins, fait remarquable pour un groupe inactif depuis plus de vingt ans, encore aujourd'hui, près de 2 millions d'albums ABBA se vendent chaque année de par le monde. Le 6 avril 2004, 30 ans jour pour jour après sa victoire au Concours Eurovision de la chanson, Universal Music offrit à ABBA une certification spéciale attestant des ventes de plus de 360 millions de supports musicaux (2004) depuis sa création en 1970. Malheureusement pour les fans, rien de cet évènement mémorable ne fut officiellement photographié, il est cependant possible d'en voir quelques séquences vidéo dans le reportage "ABBA la légende".

  • Carrière solo des membres d'ABBA
Anni-Frid reprend du service solo avec les albums Something's Going On réalisé par Phil Collins en 1982, Shine 1984 et Djupa Andetag, album suédois remarquable enregistré en 1996. Frida participe à la comédie musicale française Abbacadabra, alors que Björn et Benny écrivent de nouvelles musiques pour la version anglaise qui sera jouée à Londres en décembre 1983.

Benny et Björn travaillent à l'élaboration de comédies musicales dont Chess en 1984 et Kristina Fran Duvemala en 1994 tout en créant et réalisant des albums pour des artistes suédois. Pour sa part, en plus d'inaugurer sa propre maison de disque/studio d'enregistrement Mono Music, Benny évolue également en solo avec les albums Klinga Mina Klockor en 1987 et novembre 1989 en 1989.

Agnetha enregistre quant à elle les albums Wrap Your Arms Around Me sur lequel elle conserve le style et le son ABBA en 1983, Eyes Of A Woman en 1985 et I Stand Alone réalisé par Peter Cetera en 1987 pour finalement se retirer du milieu artistique l'année suivante. Dix-sept années s'écouleront avant de voir son retour sur disque avec une compilation de chansons ayant marqué sa jeunesse et magistralement reprises sur l'album My Coloring Book 2004.


  • Le phénomène « ABBA-revival »

Cette nostalgie à l'égard d'ABBA prendra rapidement le nom d'« ABBA-revival » dès 1989, à l'occasion des premiers concerts de Björn Again, un groupe australien clonant avec humour l'apparence, ainsi que le répertoire d'ABBA. Rapidement, de nombreux autres artistes rendirent hommage à ABBA en reprenant certains de leurs titres. En 1992, alors qu'un retour est en train de voir le jour dans les clubs de Londres et Sydney, le groupe anglais Erasure s'illustra avec un mini-album hommage à ABBA (intitulé Abba-Esque) qui se classa n°1 dans plusieurs pays européens, dont le Royaume-Uni et la Suède.


La même année, ABBA sort une compilation "Abba Gold" qui se vend à plus 26 millions d'exemplaires dans le monde et qui se classe n°1 du top 10 dans plusieurs pays . Deux ans plus tard, en 1994, les films australiens Muriel (dans lequel la jeune héroïne écoute inlassablement ABBA) et Priscilla, folle du désert  mirent un autre coup d'accélérateur au regain de notoriété d'ABBA.

Tout au long des années 1990, la vague « ABBA-revival » ne cessera de s'amplifier  pour culminer en 1999, à l'occasion d'une comédie musicale événement, intitulée Mamma Mia!.

En 2005, Madonna effectue un Sample de la chanson "Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight)" pour son single "Hung Up".


Début 2006 apparaît un groupe allemand, Abba Gold, reprenant point pour point la scénographie, les costumes et le répertoire d'ABBA et font revivre sur scène le groupe mythique à s'y méprendre. Concerts à l'Olympia en juillet 2006 et tournée en Europe.


L'ouverture d'un musée officiel sur le groupe à Stockholm est prévue le 3 juin 2009.

Lire la suite

Beautiful man (64)

20 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite

Helena Paparizou - "I Kardia sou Petra "

20 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

La candidate grecque victorieuse de 2005, nous revient, cet été, avec un nouveau tube : I Kardia sou Petra

Lire la suite

Beautiful man : Aitor Mateo

20 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models


Lire la suite chez On Board Guys
Lire la suite

Histoire du Monténégro

20 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire

Le Monténégro, bien que devenu récemment indépendant en 2006, a une longue histoire de plusieurs siècles en tant que duché semi-indépendant puis principauté autonome, puis en tant que royaume indépendant en 1910, avant son annexion dans le Royaume yougoslave après 1918.

Ancien régime monténégrin

Les tribus slaves, mélangées aux Illyriens, aux Avars et aux Romans, formaient le duché semi-indépendant de Dioclée au X eme siècle.

En 1077, le pape Grégoire VII a reconnu la Dioclée comme un État indépendant, et son roi le serbe Mihailo Vojislavljević (de la dynastie des Vojislavljević fondée par le noble Stefan Vojislav) comme rex Diocleae (« roi de Dioclée »). Le royaume, cependant, payait un tribut à l'empire byzantin et plus tard à l’Empire bulgare ; ce qui donna naissance au royaume médiéval du Grand Prince serbe (serbe : župan) Stefan Nemanja, originaire de Duklja.


Un deuxième État est formé au  XI eme siècle sous le nom de Zeta. Il faisait partie de la Serbie médiévale des Nemanjić.


Il fut ensuite une principauté autonome vis-à-vis de l’Empire ottoman pendant des siècles. Jusqu'au XVIème siècle, cette résistance est menée sous l'égide de ses Princes des dynasties Balchides (jusqu'en 1421), puis Tchernoyévitch. Le grand changement intervient en 1516, lorsque le Prince Georges V de Monténégro abdique pour aller vivre à Venise, où l'occupent ses affaires commerciale, et confie le pouvoir temporel à l'Evêque (Métropolite) de Monténégro. Pendant près de deux siècles, la Couronne se transmet ainsi d'Evêque en Evêque, jusqu'à ce qu'en 1696, le Prince-Evêque Daniel (Danilo) Petrovitch-Niégoch édicte une règle, selon laquelle le Prince pouvait choisir son successeur dans sa famille.

L’indépendance de la Principauté puis Royaume de Monténégro (1878–1922)

En 1851, le Prince-Evêque Danilo II sécularise la fonction et peut ainsi se marier. Son neveu et héritier, le Prince Nicolas Ier prend en 1900 le titre d'Altesse Royale, puis en 1910 celui de Roi de Monténégro.


Son règne sera cependant bref, car à la fin de la Première Guerre Mondiale, les alliés accordent le Monténégro au Roi de Serbie (alors même que le Monténégro avait combattu à leurs côtés), faisant ainsi de ce Royaume l'une des composante de la nouvelle Yougoslavie.

A l'indépendance de la « Principauté de Monténégro » reconnue internationalement par le Congrès de Berlin en 1878, il est proclamé « Royaume du Monténégro » en 1910.


Le Monténégro combattit au côté des Alliés durant la Première Guerre mondiale.Le 13 novembre 1918, l'assemblé national du Monténégro a declaré unification avec la Serbie. De 1918 à 1941, il a fait partie du Royaume de Yougoslavie. Lors du partage de la Yougoslavie, les Italiens proclament l’indépendance du Monténégro.
Michel Ier refuse de monter sur le trône.

Créée en 1918 sous le nom de Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, puis rebaptisée en 1929Royaume de Yougoslavie ; son premier roi fut Alexandre Ier de Yougoslavie.


Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Royaume de Yougoslavie resta neutre jusqu'en 1941. Cette année-là, désirant venir en aide à l'armée italienne en difficulté en Grèce, l'Allemagne demanda un droit de passage pour ses troupes. Le le régent Paul avait adhéré au pacte tripartite mais un vaste soulèvement populaire eut lieu à Belgrade, orchestré par des militaires serbes ; la régence fut renversée et l'héritier du trône, Pierre II, fut installé au pouvoir ; l'accord avec l'Axe fut dénoncé ce qui provoqua la fureur d'Hitler et l'invasion du Royaume de Yougoslavie par l'Allemagne.

Le roi partit en exil ; le pays capitula et fut aussitôt démantelé.

Liste des souverains de Monténégro (1696–1922) 

  • 1696–1735 : prince-évêque Daniel Ier.
  • 1735–1744 : prince-évêque Sava Ier.
  • 1744–1766 : prince-évêque Basile III.
  • 1766–1781 : prince-évêque Sava II.
  • 1781–1830 : prince-évêque Pierre Ier.
  • 1830–1851 : prince-évêque Pierre II.
  • 1851–1852 : prince-évêque Danilo Ier, puis :
    • 1852–1860 : prince Daniel Ier.
  • 1860–1910 : prince Nicolas Ier, puis :
    • 1910–1921 : roi Nicolas Ier.
  • 1921–1921 : roi Danilo II ; abdique.

  • 1921–1922 : roi Michel ; abdique.
  • Le prince héritier Nikola Petrović-Njegoš, architecte, a passé toute sa vie en France. Il a créé la « Biennale de Cetinje » et préside l’association du « Courrier des Balkans. »
L’ancienne république fédérée

  • La république yougoslave du Monténégro (1945–2002)
Il constituait une des républiques fédérées de la République fédérale populaire de Yougoslavie à l’époque communiste, puis de la République fédérale socialiste de Yougoslavie en 1963 sous Tito, puis sous le régime de Milošević qui ne conservait que deux républiques constitutives sous le nom de Yougoslavie.

  • Autonomie organisée avec la Serbie et autodétermination (2002–2006)
En 2002, sous la pression de l’Union européenne, la Serbie et le Monténégro sont arrivés à un accord sur une union réorganisée pour au moins trois ans. Ce compromis, dit « Accord de Belgrade », prévoyait, entre autres changements, de renoncer définitivement au nom de Yougoslavie pour celui de la communauté d’États de Serbie-et-Monténégro.
  • Depuis l’indépendance (2006–)
Le Parlement du Monténégro a officiellement proclamé l'indépendance du pays dans la soirée du 3 juin 2006, celle-ci entrant immédiatement en application.

Lire la suite

Une famille formidable : Saison 4

20 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Télévision - Série


Épisode 1 : Le Clash

On retrouve la famille Beaumont avec quelques années de plus. Jacques est maintenant propriétaire d’un restaurant prospère, L’Appartement. Tout semble au beau fixe pour la famille, mais Catherine déclenche une crise en demandant le divorce. Elle ne supporte en effet plus d’être trompée. Très peu de temps après leur séparation, Catherine rencontre un musicien plus jeune qu’elle, Vincent. C’est le coup de foudre immédiat. Mais les enfants et Jacques ne voient pas cette histoire d’un bon œil. Les enfants ont également leurs problèmes : Audrey ne s’entend plus avec son mari et les relations avec sa fille sont assez tendues. Nicolas vit désormais avec un homme, Patrick mais n’ose avouer à son père son homosexualité. Frédérique est sommelière au restaurant de son père et est sur le point d’épouser Sébastien…mais tombe amoureuse de Nourredine, le second de Jacques….qui choisir, qui épouser.


Épisode 2 : Panique à bord

Frédérique doit épouser Sébastien au Portugal, toute la famille arrive donc chez Nono pour célébrer l’union. Mais la cohabitation entre Jacques, Vincent et Catherine se fait difficilement. Les coups bas sont au rendez-vous mettant même en péril l’histoire d’amour entre Vincent et Catherine. Mais ce n’est pas tout : Audrey trompe Julien avec le frère de ce dernier, les jumeaux accompagnés de Marie font une fugue, Jacques a une liaison avec Lucia, Frédérique n’est plus très sûre de se marier…un été bien mouvementé ! Mais qui se termine bien …Frédérique a enfin pris une décision, ce sera Nourredine. Sébastien prend bien la chose, mais Reine beaucoup moins, elle boit de plus en plus et va de moins en moins bien.

Épisode 3 : Le Grand Départ

De retour à Paris, Catherine s’apprête à partir aux USA avec les jumeaux pour accompagner Vincent. Mais sur le chemin de l’aéroport, elle reçoit une balle perdue en se rendant dans une banque. Son état est critique, mais elle se réveille…amnésique. Elle ne reconnaîtra d’ailleurs pas Vincent quand ce dernier viendra lui rendre visite. Vincent part tout de même aux Etats-Unis pour des raisons professionnelles et Jacques en profite pour récupérer son ex-femme. Ce qui fonctionnera…Nourredine et Frédérique sont toujours ensemble et attendent même un bébé. Seul bémol, Reine. Elle est aux alcooliques anonymes et remonte tout doucement la pente. Sébastien est assez démuni face à cette situation, mais il peut compter sur Nicolas pour l’aider.

Lire la suite

Beautiful man (63)

19 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite

Celine Dion : "Pour que tu m'aimes encore"

19 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>