les chroniques d'istvan

Beautiful man (71)

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

TARRA'O UNDERWEAR

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion


Nous vous faisons découvrir une nouvelle marque , elle est colombienne
avec
TARRA'O UNDERWEAR.


Le site nous propose de découvrir bien entendu les collections en cours

David Guetta & Chris Willis - Tomorrow can wait

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Anson's Spring/Summer 2008 Ad Campaign

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion

 

Pekin 2008 : les jeux de la honte !

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité


Reporters sans frontières appelle à manifester devant les ambassades de Chine et sur Internet le 8 août, pendant la cérémonie d’ouverture


Alors que la répression s’intensifie en Chine pour empêcher les journalistes, les militants des droits de l’homme, les Tibétains et les Ouighours de s’exprimer, Reporters sans frontières appelle à manifester le 8 août 2008, jour de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, devant les ambassades de la Chine populaire à Londres, Madrid, Berlin, Paris, Washington, Bruxelles, Ottawa, Rome, Stockholm. Un rassemblement est également prévu devant le musée olympique à Lausanne. Rendez-vous est donné devant les ambassades une heure avant le début de la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin, soit 11 heures GMT (12h à Londres, 13h à Paris, Bruxelles, Rome), le 8 août.


Par ailleurs, Reporters sans frontières organise le même jour une cybermanifestation sur le site http://www.rsfbeijing2008.org. Les internautes du monde entier pourront manifester virtuellement devant le stade olympique de Pékin avec le slogan de leur choix.

"Les défenseurs des droits de l’homme chinois sont détenus, harcelés ou contraints de quitter Pékin, tandis que leurs soutiens à l’étranger sont empêchés de se rendre en Chine. C’est dans ce contexte que le gouvernement chinois et le Comité international olympique comptent entamer les Jeux d’été 2008. Nous ne devons pas rester indifférents au sort des prisonniers d’opinion. Ces manifestations pacifiques offriront une réponse au cynisme de ceux qui resteront, les bras croisés, dans le stade de Pékin le 8 août", a affirmé l’organisation.

A l’approche des Jeux olympiques, une centaine de journalistes, cyberdissidents, blogueurs et internautes sont emprisonnés en Chine. La censure est toujours omniprésente dans les médias et sur Internet.

"Nous garantissons une liberté totale de la presse". Cette promesse, faite en 2001 par un officiel chinois qui défendait le dossier de candidature de Pékin pour les Jeux olympiques de 2008, n’a jamais été respectée.

Beautiful man : Francis Cadieux

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite chez on Board guys

Bud Lite Locker Room

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Campagne - Publicité

Fantastics Mag

31 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Blog actualité

photography by Thomas Synnamon.

Beautiful man : Antonio LUJAK

30 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models


lire la suite chez On Board guys

JO-2008: la Chine va censurer l'internet utilisé par les médias

30 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité

La Chine va censurer l'internet utilisé par les médias pendant les jeux Olympiques de Pékin, a indiqué mercredi un responsable du comité d'organisation, revenant sur une promesse de leur laisser une liberté totale pendant les Jeux.

"Pendant les jeux Olympiques, nous fournirons un accès à internet suffisant pour les journalistes", a indiqué Sun Weide, porte-parole du comité d'organisation des JO.

Mais il a confirmé que les journalistes n'auraient pas accès à des pages ou des sites contenant des informations sur le mouvement spirituel Falungong, qui est interdit en Chine. Il a également indiqué que d'autres sites ne seraient pas accessibles à la presse, sans préciser lesquels.

Le président du Comité olympique australien John Coates a affirmé que le CIO prendrait "très au sérieux" cette censure, "assurément décevante" pour les médias.

Et le CIO a indiqué qu'il allait discuter de ces restrictions d'accès à l'internet avec les autorités chinoises. "Je vais parler aux autorités chinoises pour évoquer ces restrictions et voir quelle est leur réaction", a indiqué à l'AFP Kervan Gosper, un haut responsable du CIO.

A Pékin, les journalistes travaillant dans le principal centre réservé à la presse pendant les JO se sont déjà plaints de ne pas pouvoir accéder aux sites de l'organisation Amnesty International, la BBC, la radio allemande Deutsche Welle, les journaux de Hong-Kong, Apple Daily, et de Taïwan, Liberty Times. "Notre promesse était que les journalistes pourraient se servir d'internet pour leur travail pendant les jeux Olympiques", a ajouté M. Sun. "Et nous leur avons donné suffisamment d'accès pour cela."

Mais le comité d'organisation des JO, sous la pression du Comité international olympique (CIO), avait promis un accès complet à internet pour les milliers de journalistes en Chine pendant les Jeux --du 8 au 24 août. Mardi, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères avait déjà indiqué que les sites du Falungong seraient bloqués sur les accès internet du centre réservé à la presse pendant les JO.

Dans l'ensemble du pays, la toile est étroitement contrôlée. Les surfeurs chinois ont accès à une version allégée d'internet, avec des sites censurés, notamment certains sites d'information, d'organisations de défense des droits de l'Homme et tous ceux jugés subversifs par le pouvoir communiste.

(source AFP)

Le site de Reporters sans forntières est également inaccessible.

En février 2008, le CIO avait annoncé que les athlètes pourraient alimenter des blogs durant la durée des épreuves, considérant le blog comme “une forme légitime d’expression personnelle et non une forme de journalisme“. Il avait refusé en revanche tout contenu politique qui pourrait être hébergé par de telles publications en ligne.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog