Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
les chroniques d'istvan

Beautiful man (47)

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Marco MENCACCI

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Art - Photographie


La décoration est devenue aujourd'hui un véritable art de vivre. Architectes d'intérieur, designers, artisans d'art  Marco Mencacci est un designer de renom. Depuis plus de quinze ans, il invente des vases qui sont fabriqués à Murano, près de Venise, et enseigne son art à de jeunes apprentis.

Beautiful man : Karim AUM

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

GIVENCHY : Paris Eté 2009

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion

DOLCE & GABBANA : Fall/Winter 2008/09 Campaign

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion

Empire Allemand

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire


L’Empire allemand était le régime politique du Reich allemand, le premier État-nation de l’histoire allemande, de 1871 à 1918. C’était une confédération constitutionnelle issue de la Confédération de l'Allemagne du Nord et réunissant dans le cadre de la « solution petite-allemande » vingt-deux monarchies et trois républiques ainsi qu'une « terre d'empire », l’Alsace-Lorraine, sous l'autorité d’un empereur allemand, également roi de Prusse. Il fut fondé le 18 janvier 1871 par la proclamation comme empereur de Guillaume 1er  de Prusse au château de Versailles après la défaite française lors de la guerre franco-allemande de 1870. Il prit fin le 9 novembre 1918 par l'abdication de l’empereur Guillaume II à l'issue de la Première Guerre mondiale et la proclamation de la république de Weimar.


Il était parfois appelé le Deuxième Empire afin de l’inscrire dans la tradition du Saint Empire Romain Germanique, le « Premier Empire ».
États confédérés 
 

Les États composant l'Empire allemand étaient :

  • Royaumes : La Prusse, la Bavière, le Wurtemberg et la Saxe.
  • Grands-duchés : Bade, Hesse, Mecklenburg-Schwerin, Mecklenburg-Strelitz, Oldenburg et Saxe-Weimar-Eisenach
  • Duchés : Anhalt, Brunswick, Saxe-Altenbourg, Saxe-Coburg-Gotha et Saxe-Meiningen-Hildburghausen
  • Principautés : Lippe-Detmold, Reuss branche aînée, Reuss branche cadette, Schaumbourg-Lippe, Schwarzbourg-Rudolstadt, Schwarzbourg-Sondernshausen, Waldeck-Pyrmont
  • Villes libres : Brême, Hambourg, Lübeck.
  • À cela s'ajoute le territoire d'empire d'Alsace-Lorraine ainsi que l'Empire colonial allemand.

Système politique

L'Empire allemand a été organisé par la constitution du 16 avril 1871, modifiée le 19 mars 1888. Elle repose, pour une large partie, sur la constitution de la Confédération de l'Allemagne du Nord qui était une œuvre de Otto von Bismarck.


L'empereur allemand est le chef de l'armée et de la marine ; il promulgue les lois et dirige la diplomatie. Il nomme un chancelier impérial (Reichskanzler), qui n'est responsable qu'envers lui, c'est-à-dire qu'il ne dépend pas du parlement élu. C'est, en réalité, le chancelier qui est le maître absolu de l'administration impériale et du gouvernement, puisqu'il préside le Bundesrat ; ministre unique, il décide de l'orientation de la politique et il propose à l'empereur la nomination ou la révocation des secrétaires d'État, des hauts fonctionnaires qui dirigent selon ses ordres les administrations gouvernementales. Les chanceliers sont aussi ministres-présidents de la Prusse.

Les autres organes de l'Empire sont le Bundesrat et le Reichstag.

Le Bundesrat représente les gouvernements des vingt-cinq États ; il est composé de cinquante-huit représentants nommés par les chefs des gouvernements provinciaux, et de trois représentants pour l'Alsace-Lorraine désignés par le Statthaler (ou lieutenant de l'Empereur). Elle est présidée par le chancelier impérial. Elle vote les lois, élabore le budget et contrôle les finances. La Prusse y dispose d'une minorité de blocage et peut imposer son point de vue au reste de l'Empire.

Le Reichstag, élu pour trois ans, puis à partir de 1888 pour cinq ans, représente le peuple allemand. Il est élu au suffrage universel mais n'a que l'initiative indirecte des lois, et surtout aucun moyen d'action sur le chancelier.

Dans les dernières semaines du régime, le parlementarisme sera instauré par la réforme d'Octobre.

Histoire 

  • La période de fondation

Le 18 janvier 1871, dans une France vaincue, l’Empire est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles et  Guillaume I er, roi de Prusse, devient empereur allemand. On appelle période fondation (Gründungszeit) la période correspondant au règne de Guillaume I er , jusqu’en 1888, et au mandat d’Otto von Bismarck comme chancelier impérial.

Dès sa création, l’Empire est marqué par des crises graves. Bismarck voit un peu partout des ennemis du nouveau régime : les catholiques regroupés dans le parti du Zentrum et contre lequel il mène le Kulturkampf ; les Polonais de la province de Posnanie ; les Français d’Alsace-Lorraine ; les Welfes de Hanovre ; les socialistes qui se forment en Parti social-démocrate (SPD). Après deux attentats contre l’empereur en 1878, mais commis par des individus agissant seul, Bismarck fait voter par les conservateurs et les libéraux du Reichstag, le 18 octobre 1878, une loi qui interdit les associations socialistes, social-démocrates ou communistes visant le « renversement de l’autorité de l’État ou de l’ordre social établis », ainsi que leurs journaux, leurs rassemblements et leurs membres qui sont menacés d’exil.

En même temps, Bismarck mène une politique sociale visant à apaiser certaines revendications sociales et à diminuer l’audience de la social-démocratie : le 15 juin 1883, la loi sur l’assurance maladie est adoptée.

 

  • La période wilhelmienne

Le 9 mars 1888, Guillaume I er meurt à l’âge de quatre-vingt-onze ans. Son fils Frédéric III, déjà atteint d’une maladie incurable, lui succède sur le trône et meurt après cent jours de règne le 15 juin. Son successeur, Guillaume II, âgé de vingt-neuf ans et petits-fils de Guillaume Ier, accède alors au trône. On appellera cette année l’année des Trois Empereurs. On qualifie de wilhelmienne la deuxième phase de l’Empire, correspondant au règne de Guillaume II. Elle est marquée par la primauté de l’empereur dans la politique, notamment en politique extérieure où la prudence bismarckienne cède le pas à la Weltpolitik.

Le 18 mars 1890, Bismarck soumet une demande de mise en congé à l’empereur en raison du conflit qui les oppose en politique extérieure. Deux jours plus tard, le 20 mars 1890, il est démis de ses fonctions de chancelier impérial et de ministre-président de la Prusse, et le général Leo von Caprivi lui succède.


Le chancelier von Caprivi ne prolonge pas la loi antisocialiste.

La chute de l’Empire

À la fin de la Première Guerre mondiale, la révolution de Novembre provoque la chute du régime impérial. Le 9 novembre 1918, le chancelier Maximilian von Baden, après avoir décrété l’abdication de l’empereur Guillaume II et la renonciation au trône du prince héritier Wilhelm, démissionne et transmet ses pouvoirs à Friedrich Ebert, chef des sociaux-démocrates majoritaires. Le même jour, la république est proclamée par Philipp Scheidemann.

A la mort de son père le Kronprinz en 1951, Louis Ferdinand de Prusse, (en allemand Louis Ferdinand von Preußen), né en 1907, mort en 1994, devint le chef de la famille impériale d'Allemagne.

Fils de Guillaume de Prusse et de Cécilie de Mecklembourg-Schwerin. En 1938, il épousa Kira Kyrillovna de Russie.

Louis Ferdinand de Prusse  ést  le grand-père de l'actuel chef de la Maison impériale d'Allemagne, le prince Georges Frédéric de Prusse.

Kris Van Assche : Paris Eté 2009

30 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion

Beautiful man (46)

29 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Concours Eurovision de la chanson 1984

29 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Eurovision

Date 5 mai 1984
Présentatrice Désirée Nosbusch
Télédiffuseur hôte RTL
Lieu Théâtre municipal, Luxembourg
Luxembourg Luxembourg

Chanson gagnante Diggi-Loo Diggi-Ley par Herreys
Suède Suède
Système de vote Les points par pays 1 à 8, 10, et 12 points aux 10 chansons favorites.
Nombre de participants 19
Pays de retour Irlande Irlande
Désistements Grèce Grèce
Israël Israël

Résultats en finale, le 5 mai 1984

Pays
Artiste Chanson
Langue(s) Place Points
Suède Suède Herreys Diggi-loo-diggi-ley Suédois 1 145
Irlande Irlande Linda Martin Terminal 3 Anglais 2 137
Espagne Espagne Bravo Lady, lady Espagnol 3 106
Danemark Danemark Kirsten Siggaard & Søren Bundgaard Det lige det Danois 4 101
Belgique Belgique Jacques Zegers Avanti la vie Français 5 70
Italie Italie Alice & Franco Battiato I treni di tozeur Italien 5 70
Royaume-Uni Royaume-Uni Belle And The Devotions Love games Anglais 7 63
France France Annick Thoumazeau Autant d'amoureux que d'étoiles Français 8 61
Finlande Finlande Kirka Hengaillaan Finnois 9 46
Luxembourg Luxembourg Sophie Carle 100 % d'amour Français 10 39
Portugal Portugal Maria Guinot Silencio e tanta gente Portugais 11 38
Turquie Turquie Bes Yil Önce On Yil Sonra Halay Turc 12 37
Allemagne Allemagne Mary Roos Aufrecht gehn Allemand 13 34
Pays-Bas Pays-Bas Maribelle Ik hou van jou Néerlandais 13 34
Chypre Chypre Andy Paul Άννα μαρία λένα (Anna Mari-Elena) Grec 15 31
Suisse Suisse Rainy Day Welche Farbe hat der Sonnenschein Allemand 16 30
Norvège Norvège Dollie De Luxe Lenge leve livet Norvégien 17 29
Yougoslavie Yougoslavie Ilda & Vlado Ciao amore Serbe 18 26
Autriche Autriche Anita Einfach weg Allemand 19 5


Netherlands -  Maribelle - Ik hou van jou

Certainement pour l'un des plus belle chanson du concours eurovision depuis sa création !



Italie - Alice & Franco Battiato - I treni di Tozeur


Portugal - Maria Guinot - Silencio E Tanta Gente


A recap of the 29th Eurovision Song Contest

Beautiful men in black

29 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>